INTERPRÉTATION DES RÊVES et ÉVEIL SPIRITUEL

- spirituellementvotre -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

perdue de l'autre côté du pont

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 perdue de l'autre côté du pont le Ven 13 Juil 2018, 17:30

Bonjour Béliza cheers
Cela fait deux nuits (raccord avec la nouvelle lune) que je fais des rêves "spéciaux". Celui d'hier soir mérite un petit éclairage si vous le voulez bien.

C'est la 2ème fois que je vois cet endroit, je m'en rappelle, il y a un certains temps où je m'étais également perdue en étant dans la même panique de ne pas pouvoir prévenir mon travail que je serais en retard mais j'y suis restée plus longtemps cette nuit et y ai vu plus de détails.

Cela commence comme un rêve où j'observe une scène intime et "familière" d'une mère avec son bébé, dans une chambre sordide. La maman manque de tendresse avec lui, elle le manipule sans douceur, sans considération, le prenant par un seul bras, comme un objet. Je ressens la détresse du bébé comme ressentant le manque d'amour de la mère et je ressens aussi celle de la mère qui ne sait pas comment faire. C'est comme si je m'identifiais aux deux. Sans être visible par eux, j'arrive pourtant à faire prendre conscience à la mère du miracle qu'elle tient dans ses bras et au bébé qu'il n'est pas rejeté. Je les vois se rapprocher, retrouver l'amour l'un de l'autre. C'est beau à voir, c'est comme si j'avais agis sur une lignée qui me concerne en ressentant l'impact que ça pouvait avoir sur moi.

Cette partie finie, je fais le choix de prendre le temps de réfléchir, je pars à pied sans savoir où je vais et c'est là que je vais me retrouver dans cet endroit où j'étais déjà allée.
J'arrive sur une place où je vois 3 monuments religieux, je décide de me rendre dans celui du milieu. Je rentre et je "tombe" sur une femme qui me râle dessus. Je ne me rappelle pas exactement ses mots mais le fond c'est que je ne dois pas entrer, ce n'est pas ma place.
J'entends mon téléphone qui bip et m'avertit de l'heure qu'il est, que je suis en retard à mon travail, je ne sais pas vraiment mais la panique me gagne. J'essaie de joindre mes parents mais je n'arrive pas à utiliser mon téléphone, je vois un 04 sur l'écran et pense que c'est une erreur, mais dans la réalité c'est vraiment le début de leur n°. Bref je suis en panique, alors je demande à la dame de m'aider. Elle me dit que si j'arrive à les joindre ils pourront venir me chercher à St Dominique. Comme j'échoue aussi de joindre mon travail pour les avertir de mon retard, elle me propose de me reconduire en passant par le pont.
C'est là que je distingue plein de ponts, il y en a un que je reconnais qui s'appelle Guillemer, du nom d'un aviateur, pionnier et héro. Donc je sais que je suis de l'autre côté de la rive. Par contre ce qui m'étonne beaucoup c'est que je ne distingue pas le fleuve, sous les ponts, c'est le vide en dessous, je ne vois rien. Cette femme me dit qu'en chemin elle va me raconter une histoire. Malheureusement je suis tellement en panique, d'être en retard à mon travail et de ne pas pouvoir prévenir, que je ne vais pas partir à pied en écoutant l'histoire de cette femme, je vais la presser de trouver une solution plus rapide pour m'aider car elle m'a signalé que ça sera long par le pont.
Finalement je lui demande si elle a une voiture, elle me dit oui mais qu'elle ne s'en sert jamais. Je me rends compte que je n'ai plus mes chaussures scratch , la femme me les ramène mais l'histoire s'arrête sans savoir la fin. Merci pour vos lumières.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: perdue de l'autre côté du pont le Ven 13 Juil 2018, 20:26

Bonjour Maylabelle :)

Ouh là c'est dur tout ça.

Kaya dit toujours que plus tu avances dans un rêve, plus il avance dans son sens profond, c'est à dire qu'il apporte de réponses. Donc on va tâcher de trouver un sens à tout ça. Mais beaucoup de choses m'échappent.

Première partie: On dirait que tu as trouvé la capacité à redonner une harmonie dans la lignée féminine. Se remettre au diapason à travers l'Amour. Comme si, et là on le voit bien, l'Amour pouvait tout guérir et sortir des mémoires les plus sordides (chambre). ça c'est fait ! BRAVO Même si c'est un rêve et que cela se passe sur les plans énergétiques, il n'empêche que cela va se manifester sur le plan physique et, et, la conscience.

Après : ou la laaaa

Cette femme te dit que tu n'es pas à ta place.? scratch Comme elle râle , on pourrait déja dire qu'en toi, des mémoires vibratoire d'autorité qui nous dirige mais du genre sans explication. Comme ce sont des monuments religieux, on est dans les croyances qui font peur (le bien le mal etc...). Là, une mémoire vibratoire d'autorité vous guidant plus que vous aidant. Alors que le fait de se rendre dans le monument du milieu voudrait pouvoir dire chercher ce qui est juste pour soi, son juste milieu.

La panique du retard, montre également des mémoires de peur de ne pas être "parfaite". La peur de se faire gronder ou pire....(je ne connais pas ton histoire)et qu 'on garde en soi comme la peur de ne plus être aimé, accepté. La peur d'être rejeté.
Après tu recherches à joindre tes parents: Il faut voir quelles relations tu as avec tes parents. Aide? Autorité ? soutien ?
la femme (elle représente peut-être un concept mental lié à des mémoires d'éducation ou d'autorité que tu as en toi)qui te "dirige" au début continue de le faire mais cela ne te rassure pas: tu te trouves devant pleins de ponts. C'est comme pleins de voies de chemin de fer. Plein de possibilités qui t'embrouillent et cela renforce la panique. En plus pour toi ce n'est pas normal, il n'y a pas d'eau.  Donc en toi le ressenti que tout cela n'est pas normal, trop embrouillé comme des pertes de repères.
La voiture: elle ne s'en sert pas. ?
Tu n'as plus tes chaussures. Tu aurais perdu ce qui te protège mais elle te les ramène. Cette femme (ce concept)te dirige (début) sans t'aider et plutôt te raconte des histoires...

Résumer; tu as des mémoires de peurs de ne pas être à la hauteur de ce qu'on te demande et tu ne sais pas encore comment t'en sortir.
A tout cela, je dirai qu'on ne peut trouver de solution quand on est en panique. La seule, est de faire le silence, se calmer, se décontracter ce qui permet au niveau des énergies de mieux circuler en soi, les portes s'ouvrant et là, les réponses arrivent. La panique, la peur, la culpabilité, sont des forces contraires à la vie. Tout se bloque, plus rien ne circule et du coup aucune réponse n'arrive d'où les rêves de multiples voies ferrées ou ponts etc...Sans parler des maladies.
Vive la méditation et le nettoyage des mémoires cheers

C'est une hypothèse à voir avec tes ressentis . Si ça peut éclaircir :)

Bien à toi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum