INTERPRÉTATION DES RÊVES et ÉVEIL SPIRITUEL

- spirituellementvotre -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rêve de cette nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Rêve de cette nuit le Jeu 17 Avr 2014, 08:29

Bonjour,

Cette nuit, j'ai fait un nouveau rêve.

J'étais petite dans un champs avec ma soeur et ma mère. Ma soeur et moi on se chamailler fortement. Ensuite on s'est prise dans les bras avec amour.

Après il y a une course organisée à contre courant dans une rivière. La ma soeur, moi et des amies sont plus grandes, jeunes adultes. Énormément de monde veut la faire. Moi j'hésite. Quand la course est finie pour ainsi dire je décide quand même de la faire. Alors je descends à toute vitesse sur une pente raide. Ma soeur et des amis me crient non n'y va pas c'est fini. Mais j'y vais quand même. Je descends cette pente raide et je saute dans la rivière mais là je m'enfonce tout au fond de l'eau encore et encore comme si ça ne finissait pas. Je me demande si je vais avoir encore assez d'air. Au fond de l'eau, je vois une porte. J'y rentre et c'est comme un hôtel. Je peux respirer sauf qu'un homme veut me mettre dehors et un autre dit qu'il doit me laisser rentrer car je suis la reine et je suis tout à fait la bienvenue ici.

Mais je décide de continuer la course alors je sors et je nage à contre courant. Je m'accroche sur un balcon tout près du bord de l'eau et je monte. Là y a pleins de gens qui font la fête et qui boivent. Ils ont de la peine à me laisser passer. Alors je me faufile à gauche et à droite. Ensuite, je ressaute dans l'eau et je nage encore et encore à contre courant pour arriver dans village, il y a un petit zoo dans ce village. Je ne sais pas où aller alors je demande où je dois continuer pour faire la course à un monsieur. Il me dit de demander plus loin à des villageois. Je vais vers des villageois. Là plusieurs hommes me prennent et me mettent sur une table. J'essaye de leurs expliquer que je fais la course et que j'aimerais savoir où je dois aller. Mais en fait, ils m'écoutent pas et tout ce qui les intéressent c'est mon corps et si je suis mariable. Je suis dans un village italien.

La grosse mama du village vient me voir et écarte mes jambes pour regarder comme ma chatte est. Après tout le monde vient la voir. Ils disent tous que je suis mariable et elle veut que je me marie avec son fils. Mais moi je veux continuer la course et personne ne me comprends et m'écoute.

Ensuite, je suis dans un autre registre. Je suis jeune et belle. Je suis avec un beau jeune homme mais je décide de ne pas rester avec lui et je vais avec un autre. 50 ans après je regrette et je souhaite retourner avec lui. Je le cherche partout et il se trouve qu'il est dans mon village. Je le retrouve et je lui dis que je me suis tromper et que j'aimerais retourner avec lui. Il me dit que c'est trop tard maintenant car on est trop vieux.

Après je me trouve dans un restaurant et les gens me demandent de travailler avec eux mais je leur dis que je ne peux pas.

Après je suis forcée de travailler dans un magasin et ça ne va vraiment pas. Je suis malheureuse.

Ensuite je revois ma soeur adulte et moi adulte aussi. On discute, on s’engueule et on s'aime.

Voilà c'est un assez long rêve.

Merci pour votre aide

A bientôt   

Océane

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Rêve de cette nuit le Mar 22 Avr 2014, 16:15

Bonjour Océane
Oui, c'est long et je pense que cela en dit beaucoup sur ton parcours et mémoires.

J'étais petite dans un champs avec ma soeur et ma mère. Ma soeur et moi on se chamailler fortement. Ensuite on s'est prise dans les bras avec amour.

le rêve te place dans tes mémoires d'enfance et comment tu te situais au niveau valeur > petite
et aussi au niveau relationnel > amour et chamaillerie.
donc :petite mais en amour.

Après il y a une course organisée à contre courant dans une rivière. La ma soeur, moi et des amies sont plus grandes, jeunes adultes. Énormément de monde veut la faire.
On retrouve l’aspect "petit' par rapport aux autres.
Avec la notion de courses, c'est à dire de compétition.
Le rêve peut te montrer qu'en toi existe le principe de  jugement de valeur et de compétitiondepuis que tu es petite.

A contre courant > notion de difficulté par rapport aux mémoires émotionnelles liées à la compétition et jugement de valeur.
Énormément de monde veut la faire. > beaucoup de gens sont dans cet état d'esprit et cela forme un égrégore social. On a tous en soi ces notions de valeur et compétition (ce qui en passant vient de la notion de bien et de mal et qui engendre bien des souffrances!)

Tu te décides quand c'est fini > hésitation, doute: qui te placent à la traine (enfin c'est ton interprétation toujours par rapport aux autres)

Je descends cette pente raide et je saute dans la rivière mais là je m'enfonce tout au fond de l'eau encore et encore comme si ça ne finissait pas.

Là tu descends  dans tes mémoires émotionnelles> cela va nous indiquer des éléments plus profonds en toi toujours au niveau de cette compétition, et pourquoi. En fait on remonte dans tes mémoires et ce qu'elles ont stockée au niveau vibratoire.

Je me demande si je vais avoir encore assez d'air. Au fond de l'eau, je vois une porte. J'y rentre et c'est comme un hôtel. Je peux respirer sauf qu'un homme veut me mettre dehors et un autre dit qu'il doit me laisser rentrer car je suis la reine et je suis tout à fait la bienvenue ici.
Plus tu vas profond dans ton inconscient, plus il y a d'inquiétude (normal)
la porte te montre ce que tu peux découvrir sur toi
En toi une hésitation à agir (hommes) face à ce qu'il y a dans ton inconscient. Soit tu refoules en te disant que tu n'as pas le droit, soit tu te donnes le droit car c'est TON droit (reine) le plus suprême que de savoir qui tu es!

Tu continues> là tu n'as pas décider d'approfondir

Toujours à contre courant > c'est aller dans le sens inverse du courant . Ici, on peut le prendre à 2 niveaux.
Aller dans le sens inverse des autres c'est à dire marquer son individualité
Aller dans le sens inverse de son évolution, en étant toujours tournée vers le passé et non vers l'écoulement naturel de son devenir
Ou bien les deux, si les autres sont toujours attirés par le passé (ce qui est le cas !!)c'est à dire dans le karma collectif.
la course et la compétition serait alors le signe d'un karma collectif.



Mais je décide de continuer la course alors je sors et je nage à contre courant. Je m'accroche sur un balcon tout près du bord de l'eau et je monte. Là y a pleins de gens qui font la fête et qui boivent
En revenant à la conscience, on continue de te montrer ce karma collectif (les gens) qui font la fête et boivent, c'est à dire qui ne pensent pas à leur évolution, en restant bercés dans l'illusion et les paradis artificiels.
C'est en même temps ton coté social qui se berce d'illusion ou de paradis artificiel et t'empêche de voir ta réalité, de te faire évoluer (vois comment tu vis avec les autres)


Ils ont de la peine à me laisser passer. Alors je me faufile à gauche et à droite.ce sont des forces en toi, des énergies qui ont du mal à faire de la place à ta vrai identité intérieure (gauche) comme extérieure (droite) c'est à dire ce que tu montres comme ce que tu ne montres pas.


Ensuite, je ressaute dans l'eau et je nage encore et encore à contre courant pour arriver dans village, il y a un petit zoo dans ce village.
Tu continues ta remontée dans tes mémoires involutives et tu vois tes forces animales, c'est à dire des forces primitives qui ont été bloquées (zoo). Primitives mais pas forcément négatives. Négatives parceque bloquées, mais restant des forces, des énergies nécessaires à la vie. Les énergies de bases correspondants au premiers chakras: sécurité, sexualité (reproduction > plaisir) manger. Des forces qui ont été séquestrés et donc non libre car sous la dépendance des autres
Le village redonne le coté social mais plus intime, plus retreint pouvant représenter des éléments plus anciens comme de vieilles coutumes : ex Italie


Là plusieurs hommes me prennent et me mettent sur une table. J'essaye de leurs expliquer que je fais la course et que j'aimerais savoir où je dois aller. Mais en fait, ils m'écoutent pas et tout ce qui les intéressent c'est mon corps et si je suis mariable. Je suis dans un village italien.
les coutumes peuvent montrer à nouveau la compétition et les jugement de valeur. Ici, on découvre que dans les mémoires cela se met au niveau de la femme et de ce qu'elle vaut au niveau de la reproduction. On presque à évaluer la femme comme une femelle!
On est vraiment dans des mémoires anciennes et au niveau des bas chakras


La grosse mama du village vient me voir et écarte mes jambes pour regarder comme ma chatte est. Après tout le monde vient la voir. Ils disent tous que je suis mariable et elle veut que je me marie avec son fils. Mais moi je veux continuer la course et personne ne me comprends et m'écoute.
Là tu as découvert que dans tes mémoires, ton individualité n’intéressait personne. Des mémoires où on IMPOSE.
Ce verbe est à travailler c'est à dire que tu as en toi la vibration IMPOSER. Donc tu peux imposer aux autres comme tu peux rencontrer des gens qui t'imposent car la vibration est encore là.


Ensuite, je suis dans un autre registre. Je suis jeune et belle. Je suis avec un beau jeune homme mais je décide de ne pas rester avec lui et je vais avec un autre. 50 ans après je regrette et je souhaite retourner avec lui. Je le cherche partout et il se trouve qu'il est dans mon village. Je le retrouve et je lui dis que je me suis tromper et que j'aimerais retourner avec lui. Il me dit que c'est trop tard maintenant car on est trop vieux.
Là on peut te montrer que tu n'as pas su faire les bons choix au bon moment. Peut-être à cause de toutes ces mémoires ? doute, jugement de valeur, non connaissance de soi etc...
Sauf que dire qu'on est trop vieux est comme baisser les bras. Tu peux parfois agir comme un esprit vieux, c'est à dire ne plus croire en rien (c'est cela que cette partie du rêve te montre)
En spiritualité , il faut savoir qu'on a le droit de se tromper car l'âme expérimente ceci ou cela et  acceptant ses erreurs, elle progresse.
garder l'esprit jeune permet d'avancer.



Après je me trouve dans un restaurant et les gens me demandent de travailler avec eux mais je leur dis que je ne peux pas.

Après je suis forcée de travailler dans un magasin et ça ne va vraiment pas. Je suis malheureuse.

Ensuite je revois ma soeur adulte et moi adulte aussi. On discute, on s’engueule et on s'aime.

Tu as du mal à accepter le travail de vie que tu as à faire dans les échanges (magasin, et restaurant), avec les autres.
Cela vient de toutes ses mémoires qui bloquent tes énergies évolutives. Elles te placent sans arrêt dans le jugement de valeur et compétition. Donc c'est dur !!Et plus c'est dur et plus l'univers te place dans des situations dures car tes mémoires les REcréent.

Là il y a tout un travail à faire.

Voila tu nous diras.
Cela reste une hypothèse . A toi d'affiner le discours par rapport à tes propres ressentis

Bien à toi Wink

Voir le profil de l'utilisateur

3 Salut le Mar 22 Avr 2014, 20:57

Ouah!!!

Merci d'avoir pris tout ce temps moi

C'est très intéressant ce que tu as noté.

Je vais le relire plusieurs fois.

Merci mille fois   

Amicalement

Océane

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Rêve de cette nuit le Mar 22 Avr 2014, 21:24

Wink 

je fais une petite correction:

En toi une hésitation à agir (hommes) face à ce qu'il y a dans ton inconscient. Soit tu refoules en te disant que tu n'as pas le droit, soit tu te donnes le droit car c'est TON droit (reine) le plus suprême que de savoir qui tu es!

Tu continues> là tu n'as pas décider d'approfondir


je corrige ici : en fait tu ne choisis pas de prendre la porte où tu es reine, c'est à dire tu n'es pas encore prête à te découvrir, à connaitre ta nature suprême, ton essence.

Tu continues d'explorer tes mémoires: en fait tu continues de visiter ton passé.
Là les écoles divergent.
Il y a ceux qui aiment explorer dans leur mémoire pour trouver les causes de leur blocage. Ce que fait la psychanalyse.
Il y a ceux qui font table rase pour ne pas se replonger dans leur mémoire et ne pas se "replomber" de leur vieilles émotions. C'est le lâcher prise.

Si on rêve de ses mémoires, c'est que quelque part, on continue de penser de manière conditionnée par rapport à ces mémoires. Le trop plein est évacué par le rêve.
Quand les choses sont conscientisées, il suffit de penser autrement et les rêves parleront également autrement.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum