INTERPRÉTATION DES RÊVES et ÉVEIL SPIRITUEL

- spirituellementvotre -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

LACHER PRISE / LE POUVOIR DU MOMENT PRESENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

study 
Nous allons tenter, à travers ce sujet, de mieux saisir cette fameuse notion de lâcher prise et du pouvoir du moment présent.
Et en même temps de cerner à travers les rêves  et la vie, ce qui justement doit se lâcher :les croyances personnelles, familiales ou collectives, les fausses identités vus à travers les personnes, les paroles/le verbe , les éléments ou les symboles et comment s'y prendre.


I / Le lâcher prise, définition de Bodhiyuga,

Lâcher-prise
(Acceptation, Accueil et Amour inconditionnels, détachement, désidentification, Pardon véritable, Conscience-coupe,  Conscience pure, maîtrise de soi, Méditation véritable, Alchimie spirituelle)

Le lâcher-prise est l’une des notions les plus importantes de la pratique spirituelle. Il équivaut à un basculement de l’état de conscience : la conscience de veille passe de l’identification à la forme-pensée au ressenti des phénomènes vibratoires tels qu’ils sont dans l’instant présent, c’est-à-dire sans l’interférence du mental qui habituellement projette sur eux le filtre déformant de la morale, des croyances et des conditionnements. Le lâcher-prise, au même titre que la méditation, est féminin. Il est le regard de la Conscience pure, état de "Conscience-coupe" dénué de jugement, de répression et de réaction selon les schémas de la nature inférieure. Si aucun jugement de valeur n’accompagne la perception de "ce qui est", il ne peut y avoir de catégorisation entre le "bien" ou le "mal". Ce regard est pour ainsi dire amoral, donc équanime. C’est la raison pour laquelle il est synonyme d’Acceptation, d’Amour inconditionnel et de Pardon véritable. Lorsqu’une vibration est contemplée depuis l’état de Conscience pure, elle l’est depuis l’espace immatériel qui est la substance même du Féminin sacré. Cette substance étant pur Amour, ce regard est donc un rayonnement de la Force de Vie sur la vibration ainsi perçue.

Le lâcher-prise est superbement symbolisé par la onzième lame du tarot de Marseille (cf. illustration ci-contre). Cette "Force" qui émane du lâcher-prise est également synonyme de maîtrise de soi. C’est son lâcher-prise, et donc sa maîtrise de lui-même, qui permet à l’individu de se libérer petit à petit de son karma résiduel. Au contraire, si il ne prend pas ce positionnement intérieur face à ce qui lui arrive et qu’il y réagit mentalement et émotionnellement, il reproduit la même énergie karmique, rechargeant ainsi le stock karmique résiduel de sa nature inférieure, renforçant d’autant son emprise sur lui.

Le lâcher-prise est également un acte de foi, car en cessant de réagir et de vouloir tout contrôler, l’individu s’en remet avec confiance au Divin pour qu’Il lui donne une nouvelle Force qui va l’inspirer, le guider, le protéger et lui apporter ce dont il a besoin pour vivre une vie harmonieuse et abondante, dans la joie du cœur et la paix de l’esprit. En cela, cet acte de foi qu’est le lâcher-prise est une libération des carcans de la morale, des dogmes ainsi que de toutes les fausses croyances issues du consensus social et des conditionnements collectifs, car l’individu accepte de prendre un autre chemin que celui que lui impose son sur-moi ou son faux-moi.


Plusieurs travaux de méditations guidées sur le lâcher prise  avec l'auteur de cet article.



Dernière édition par Beliza le Jeu 10 Oct 2013, 17:22, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
II) Le pouvoir de l'instant présent

L'auteur ECKHART TOLLE, bien connu maintenant des chercheurs spirituels, nous apprend, à travers son livre sous ce même titre, "le pouvoir de l'instant présent",  la capacité à faire taire notre mental qui relié à notre passé, à nos croyances, à nos fausses identités, nous éloigne de notre nature originelle.
Le flux continuel de mots et de maux bloque tout simplement l'accès à notre "moi" le plus pur et les pulsions de vie de notre âme.
Travailler sur le silence de notre mental et en revanche sur le ressenti des vibrations de notre corps, recréé , renforce ,la dynamique vers le retour à notre nature vraie.

Ce livre, qui n'est pas un enseignement comme l'auteur le précise lui même, mais plutôt une aide à sentir les choses en soi que seul chacun peut faire avec un travail, est  précieux.

On y retrouve les grandes théories de la tradition avec les explications des nouveaux scientifiques, cités sur ce site comme JP Garnier Malet expliquant bien cette formule :
Le FUTUR serait donc en quelque sorte une mémoire de ce que nous aurions créé dans le PASSE et que nous nous trouvons à actualiser dans le temps PRÉSENT. Il concrétise nos croyances (du passé) en nous prouvant (dans le présent) que nous avons raison de croire nos certitudes (que celles-ci soient vraies ou fausses). Par exemple : « Je ne serai jamais capable de… », « Telle chose porte malchance… », « Je suis prédisposé par mon hérédité à…», etc.

Et oui, la force du présent est donc indispensable si nous voulons revenir à notre vraie maison


Vidéo en français sur le développement Personnel d'Eckhart TOLLE. De là, vous trouverez des conférences de lui même.

Les rêves montrent souvent ce futur potentiel créé par notre mental, lui même , régénérateur du passé qui va s'actualiser dans le présent (prémonition).

Voir le profil de l'utilisateur
LES CROYANCES? mais quelles sont-elles à part je crois en Dieu ou je n'y crois pas?

 

Car il y en a bien d'autres et des bien plus subtiles  !

Les personnelles commencent à la maternité :
"oh, on dirait tout son père, non tout sa mère"." Hum, il a le front de sa grand mère, il va être tout aussi volontaire et autoritaire".
"Il a la force de son oncle, il sera puissant comme lui."
"Oh il a du mal a trouver le sein, il va être gauche comme son frère ainé. Pauvre petit, il va falloir l'aider"....
Et on en passe....

Les phrases parentales ne cesseront de raisonner dans son fort intérieur durant la croissance :
"vous me faîtes chier" > autrement dit l'enfant se sentira une merde !
"IL faut que je fasse ceci ou cela" > l'enfant sentira une autorité invisible mais supérieure dictant fait et geste du parent incapable de se prendre en charge ...
"mon petit ...""mon petit" lui fera ressentir son incapacité à se développer et rendra le parent encore plus fort dans son rôle de castrateur
"mais de quoi il se mêle celui là, écrase un peu le p'tit" d'une autorité parentale ne supportant guère une quelconque intervention de son rejeton pouvant lui faire de l'ombre...surtout lorsque la vérité sort de la bouche d'un enfant!
"ah, que j'aurai aimé avoir un fils" que la petite fille prendra bien évidemment pour un compliment !, risquant de  développer une attitude masculine ou d'enfouir toute féminité. Un sentiment de rejet pourra naitre en elle...je suis une fille, je ne peux donc être aimée...
"essaye de travailler un peu" Essayer c'est déjà signe qu'on ne peux pas faire et l'enfant pourra se créer un futur potentiel d'essayer toute sa vie sans jamais réaliser vraiment. l’aspect action directe sera passé à l'As.

Des mots qui se traduiront en maux....gauche, petit, préféré, chier, écrasé....des résonances qui iront droit dans l'inconscient comme des croyances dont l'univers donnera raison quand les effets s'en feront sentir .
Écraser > accident
Chier > problèmes intestinaux
petit > inhibition, peur
préféré > compétition, comparaison, jalousie
etc....

Quand les pieds seront mis dans les starting block de la maternelle, direction la croyance collective : c'est si tu es beau, grand, fort, premier de la classe que tu seras heureux avec un bon métier, une belle femme et de beaux enfants, alors tu seras au nirvana !
Ben oui mais ya les croyance personnelles qui viennent faire barrage :petit, gauche, écrasé....et les premiers effets vont se manifester dans la cour...dans les cours de toutes les écoles d'ingénieurs ou des centres pour délinquants !

Voila les croyances en vrac et ce n'est pas ce qui manque.
De ces croyances naissent les identités ou les identifications...C'est cette énergie qui se nomme "corps de souffrance" (Eckhart Tolle) ou" l' enfant blessé"(bodhiyuga) qui créé le karma. L'individu va développer une dynamique de compensation pour être reconnu ou aimé et parer à cette souffrance ce qui le maintient dans une dynamique involutive c'est à dire toujours engluée dans ce lien à la souffrance et sa compensation. Nul échappatoire pour l'âme qui aurait peut-être mieux à faire...

Un livre formidable " NE LEUR DITES JAMAIS" de Joseph et Caroline Messinger, nous parle, nous raconte avec humour mais non sans faire réagir, toutes ces formules "magiques" qui entrainent bien des croyances involutives en nous éloignant de notre nature originelle.
Il est psychologue et spécialiste de la communication verbale et non verbale, elle  est passionnée pour le décryptage verbal dans la relation parent-enfant.
Un bijoux !

On en revient au VERBE qui créé la pensée et la vie...lourd de conséquence grâce à ses vibrations.
Donc gard au verbe employé !

Il est possible de retrouver toutes ses croyances à travers les rêves, toutes ces identités toutes faîtes auxquelles on croit, ou qu'on nous a fait croire et naitre en nous.



Dernière édition par Beliza le Jeu 10 Oct 2013, 22:29, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
study 

Sans faire de la pub(ce n'est pas le but, mais quand c'est efficace on peut s'en servir et plus pour qui veut), je présente le programme LAFI qui dans sa présentation aide de manière concrète et pédagogique, a bien comprendre pourquoi l'instant présent est si fort pour se dégager des croyances bruyantes, parlantes dans notre mental et qui en le faisant taire permet de retourner à sa nature originelle.

C'est une sorte de résumer sur tout ce sujet, dont Grégory Wispelaere l'initiateur, s'évertue à expliquer , non sans nous rappeler un certain style fabriceluchinien   

EVEIL ET REALISATION

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum