INTERPRÉTATION DES RÊVES et ÉVEIL SPIRITUEL

- spirituellementvotre -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

HO 'OPONOPONO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 HO 'OPONOPONO le Jeu 09 Fév 2012, 22:48

D'après le texte intégral (lettre) de bodhiyuga que je transmet avec grand plaisir

site de bodhiyuga > magnifique à découvrir
http://www.bodhiyuga.net

Cher-ère Ami-e,

Peut-être avez-vous déjà entendu parler d'une pratique spirituelle du nom de Ho'oponopono, qui est originaire de l'archipel d'Hawaï. Je vais vous la présenter car elle est intéressante à plus d'un titre. Elle vous permettra de faire le rapprochement avec l'Alchimie spirituelle dont nous avons parlés durant la cinquième semaine. Cela vous permettra une fois de plus de constater que sous des formes quelque peu différentes, les traditions spirituelles se rejoignent dans leur fondement.

La notoriété de Ho'oponopono en Occident a connu un essor spectaculaire ces dernières années grâce à une entrevue réalisée par Joe Vitale (auteur américain à succès) avec le Docteur Ihaleakala Hew Len, disciple de la guérisseuse hawaiienne Morrnah Simeona (décédée en 1992) qui a modernisé le Ho'oponopono traditionnel en l'adaptant selon ses propres expérimentations et études. La voici présentée dans ses grandes lignes.

La tradition Ho'oponopono

L'un des paradigmes de base sur lequel s'appuie Ho'oponopono est que l'Être humain crée sa réalité de par son état d'esprit. Tout ce qui lui arrive dans sa vie est le fruit de ses pensées présentes et passées. Il est le créateur responsable à 100% de toutes les circonstances, relations et évènements auxquels il est confronté, et pas seulement pour ce qui lui arrive directement, mais aussi pour ceux des autres formes de conscience qui l'entourent. Les stimuli qui lui parviennent et qui le font réagir intérieurement ont pour origine la vibration qu'il a émise dans le passé de par son état d'esprit. Toute vibration émise par l'être humain génère du karma, et ce karma induit des conséquences qui vont se manifester dans sa vie afin qu'il puisse prendre conscience de la nature de ses créations, en en acceptant la responsabilité et en s'en servant comme autant d'expériences pour évoluer en conscience et redécouvrir sa nature originelle.

Selon Morrnah Simeona, tout mauvais comportement est gravé dans la mémoire de la personne ainsi que dans celle de chaque être et objet, qui sont présents lorsque ces causes se sont passées. Elle écrivit : "car la loi de cause à effet (ou loi du karma) sévit sur chaque être vivant à chaque moment, le but principal de son procédé est de se libérer des expériences malheureuses et négatives vécues dans les réincarnations passées et d'effacer sans surmenage les chocs psychiques gravés dans la mémoire." Les liens karmiques avec les personnes, objets ou lieux empêcheraient un développent libre, pour cette raison "la purification (spirituelle) est nécessaire à l'évolution de la conscience." Son procédé dissoudrait ces liens karmiques. Morrnah Simeona refusait les mantras ou les exercices de conditionnement mental. (source : wikipédia).

Dans Ho'oponopono, l'Être humain porte un regard aimant sur ce qu'il porte en lui et sur son reflet qui se projette dans son univers extérieur, tant chez les autres que dans la forme prise par les évènements et situations qui forment la trame de sa réalité quotidienne. En acceptant la responsabilité de ce qui survient dans sa réalité présente, et en nettoyant la souffrance qu'il vit en réaction à cette réalité (et en réaction à celle des autres), il guérit la cause profonde de cette souffrance et des problèmes qui en découlent, et ainsi il transforme sa réalité extérieure, y compris les autres qui en font intrinsèquement partie.

Dans le processus de guérison de Ho'oponopono, ce n'est pas l'Être humain qui guérit, mais le Divin en lui. Dès qu'une forme de souffrance est vécue en réaction à ce qui survient dans l'instant présent, que le déclencheur soit un stimulus extérieur ou intérieur, une demande est adressée au Divin pour qu'Il nettoie la mémoire négative qui a engendré cette souffrance, même si elle est vécue par autrui (Ho'oponopono part du principe que nous sommes UN, et que l'autre est une partie de soi-même, ce qui est une autre façon de parler du macrocosme à l'image du microcosme).

Cette demande s'exprime de la façon suivante :

"Divinité, nettoie en moi ce qui contribue à ce problème".

Le Dr. Len recommande d'ajouter le mantra suivant :

"Je suis désolé, pardonne-moi, je t'aime, je te remercie".

"Je suis désolé" signifie qu'il y a prise de conscience qu'une énergie disharmonieuse est en train de vivre en soi-même, et que la pureté de notre univers intérieur en est affectée. En disant "pardonne-moi", nous demandons au Divin de nous aider à accepter inconditionnellement l'énergie disharmonieuse qui vibre en nous-mêmes. Le "je t'aime" invite le Divin à transmuter cette énergie et à lui redonner sa pureté, grâce à la lumière de l'Amour-Force christique. L'énergie bloquée peut se libérer et se dissoudre à travers le corps. C'est le processus alchimique. Enfin, le "je te remercie" est l'expression de notre gratitude et de notre foi en le fait que le Divin oeuvre pour notre guérison et celle de toutes les formes de conscience qui était reliées à notre souffrance, directement ou indirectement.

Morrnah Simeona invitait à réciter régulièrement cette prière :

« Créateur divin, père, mère, fils tous en un... Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres avec des pensées, des mots, faits et actions depuis le début de notre création jusqu'à aujourd'hui, nous demandons ton pardon... Fais que soit nettoyé, purifié, libéré, coupe toutes les mémoires, blocages, énergies et vibrations négatives et transmute ces énergies indésirables en lumière pure... Et qu'il soit ainsi fait ».

Par l'intermédiaire de ce mantra et de cette prière, nous demandons au Divin de transmuter les mémoires karmiques négatives qui nous perturbent. En observant ce qui se passe en soi-même, la vie nous donne à chaque instant l'opportunité de nous libérer de ces mémoires qui nous limitent et nous enlisent dans la souffrance et les difficultés. Tout ce que nous avons à faire, c'est de porter ce regard sur elles et de laisser faire le Divin en nous.

Il est important de prendre conscience que c'est le Divin qui guérit, et non le mental. Lui seul peut réaliser l'Oeuvre alchimique de transmutation des mémoires négatives en Lumière. La seule compétence de la conscience objective est de formuler la demande au Divin d'agir selon Sa Volonté, et d'être détachée de la volonté personnelle de l'ego qui voudrait absolument être libéré de ce qui le fait souffrir. Seul le Divin a le pouvoir de décider de ce qui peut être nettoyé et de ce qui ne le peut pas. Il faut donc accepter nos mémoires et s'en remettre à Lui en ayant confiance en sa Justice.

Selon Ho'oponopono, le seul endroit où nous devons chercher à changer les choses, c'est en nous-mêmes. En agissant en nous-mêmes, nous changeons le monde extérieur, et par conséquent les autres ainsi que les circonstances de notre vie.

Donnons au Dr. Len l'opportunité de conclure : "seule la Divinité peut descendre jusqu'au Subconscient (appelé Unihipili par les hawaiiens), prendre les mémoires problématiques, les neutraliser et laisser alors l'esprit propre. Et lorsqu'il n'y a plus de mémoires ou de problèmes, le mental est à nouveau en paix".

Durant cette semaine, je vous proposerai quelques exercices pratiques qui vous donneront l'opportunité d'intégrer par la pratique l'art de Ho'oponopono.

Soyez Divinement béni-e,
Bien fraternellement,
Bodhiyuga




Retrouvez Bodhiyuga sur FACEBOOK !

PS : Vous pourrez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien de désinscription tout en bas de nos courriels (voir ci-dessous).

PPS : Vous pouvez transférer librement le contenu de ce courriel à vos contacts, toutefois sans en modifier le contenu et en conservant ces quelques lignes. S'ils sont intéressés, invitez-les à s'inscrire à l'envoi automatique des pensées de bodhiyuga, comme vous l'avez fait vous-même depuis la page d'accueil de notre site internet www.bodhiyuga.net. Merci!


Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: HO 'OPONOPONO le Jeu 09 Fév 2012, 23:04

study

Un texte que vous avez du trouver autant intéressant, qu'il aide, lui aussi, à mieux comprendre pourquoi nous répétons sans cesse, que tout nous représente en rêve....comme dans la vie, par effet miroir.

Nous l'avons créé et c'est encore en nous ...et nous attirons ce qui est en nous.
j'attire ce que j'ai créé...ou plutot je vois ce que j'ai créé.
Attention tout de même > il faut qu'il y ait une RÉ ACTION . Si vous êtes indifférents, alors vous n'êtes pas concernés. La RE ACTION prouve l"existence de cette énergie, réactivée, à propos.

l'affaire étant mise en conscience, ne suffit pas, même si elle est déjà un grand pas. L'affaire se poursuit dans le travail

Une conférence sur youtube qui pourra vous aider :
http://www.youtube.com/watch?v=5fdHON5MPZU&feature=related

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: HO 'OPONOPONO le Ven 31 Oct 2014, 14:14

PRATIQUER
d'après le DR Luc Bodin


Ho’oponopono est d’abord une manière d’alléger notre quotidien de toutes les situations désagréables que nous y vivons. Ceci constitue le premier bénéfice de Ho’oponopono.

Car Ho’oponopono nous permet d’effacer les programmes erronés que nous avons en nous et qui ont généré ces désagréments.

Puis, de mémoire erronée effacée en mémoire erronée effacée, nous commençons à nous découvrir, à découvrir notre lumière intérieure, certains diront notre Divinité intérieure.

Ainsi, Ho’oponopono allège nos conflits et nous simplifie la vie, ce qui ne veut pas dire qu’il soit toujours facile de faire Ho’ponopono…

Quoi qu’il en soit, Ho’oponopono nous conduit vers la paix intérieure, le calme, la sérénité et – pourquoi ne pas le dire ? – vers l’amour.


Que faire dans la pratique ?

La première chose consiste à accepter – ce qui n’est pas toujours évident – que « je suis créateur à 100 % de TOUT ce qui apparaît dans ma vie ». En effet, je n’en suis pas le créateur à 99,999%, j’en suis responsable à 100%… ce qui ne veut pas dire que j’en suis le « coupable ». Car ce sont des mémoires inconscientes qui sont les organisatrices de ces situations délétères. En effet, ce n’est pas notre conscient qui nous dirige la plupart du temps, mais notre inconscient où se trouvent ces mémoires erronées.

Mais, comme je suis le créateur de ce qui arrive dans ma vie, je peux tout aussi bien défaire ce que j’ai construit comme situation désagréable. Je n’en suis donc plus la victime. Je peux les changer sans attendre l’aide de qui que ce soit. Pour cela, il me suffit d’effacer ces mémoires erronées inconscientes.

Alors, comment effacer mes mémoires erronées, puisqu’elles sont inconscientes ?


Pour effacer nos mémoires erronées, il suffit de nous adresser à notre être supérieur, que d’autres appellent leur Divinité intérieure ou encore leur subconscient. Celui-ci est très puissant et peut facilement annihiler ces mémoires ou les transmuter grâce à l’énergie de l’Amour.

Ces deux premières étapes semblent simples dans leur principe, cependant elles ne sont pas toujours aisées dans leur réalisation, car :

- Nous ne sommes pas prêts de prendre la responsabilité de tout ce qui se passe dans notre vie. Nous reportons généralement la responsabilité sur les autres.

- Pour effacer nos mémoires erronées, nous devons nous en remettre à notre Être supérieur – qui n’est en fait que la partie la plus pure de notre personne -, mais notre mental, qui est très lié à notre égo n’est pas souvent prêt à perdre le contrôle, notre contrôle. De plus, il désire toujours tout comprendre, tout analyser. Or ici, il convient de lâcher et de ne plus être dans le contrôle. Car c’est notre Être supérieur qui va s’occuper de tout.

- Enfin, nous faisons Ho’oponopono pour effacer une mémoire erronée et non pour obtenir telle ou telle chose. Je ne fais pas Ho’ponopono pour guérir, mais pour effacer les mémoires erronées en rapport avec ma maladie. Que va produire cet effacement ? Je n’en sais rien. Peut-être la guérison, ou peut-être pas ? Cependant, je sais que cet effacement va être profitable pour moi. Être sans attente quant au résultat lorsque l’on fait Ho’oponopono, n’est pas toujours chose aisée non plus.

Donc, comment je fais  ?


1.   J’arrête de « raisonner » (ce qui fait que j’arrête temporairement mon mental) et j’accepte à 100 % d’être le créateur. Je comprends que ce sont certaines de mes mémoires qui ont créé cette situation.

2.   Je demande à mon Être supérieur de nettoyer ces mémoires erronées et je répète :

- « Je suis désolé », d’être le créateur de cette situation à cause d’une mémoire erronée que j’avais et dont je n’avais pas conscience.

- « Pardon » Je demande pardon à tous ceux que cette situation à pu heurter ou causer préjudice.

- « Merci » à la vie, à cette situation de m’avoir montré cette mémoire erronée inconsciente.

- « Je t’aime » et je demande à mon Être supérieur « S’il y a une mémoire qui a créé cela, s’il te plait efface-la, nettoie-la. Merci. Je t’aime. »


Notre vie se résume donc à nettoyer, nettoyer, nettoyer !


Quand cette mémoire s’en va, nous sentons la Paix s’installer dans notre coeur. Le vide se fait en nous. Alors l’inspiration peut entrer. Elle nous donne toutes les indications nécessaires pour mener à bien notre vie.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum